1980 – 2015 : NOTRE HISTOIRE EN QUELQUES LIGNES

Nous avons eu la chance de profiter à la présidence du club de deux fortes personnalités. Robert GROSSMANN, d’abord, père de la fusion entre l’AS Robertsau et le Foyer Club des Jeunes de la Robertsau pour constituer l’Association Sports et Loisirs La Robertsau en 1980 et Jean MARTAN, ensuite, qui a présidé aux destinées de ce club de 1999 à 2004. Deux périodes qui, si nous devons les définir, sont, pour l’un, la mise en oeuvre des fondations avec la création de la plupart des sections actuelles, et, pour l’autre la consolidation de l’ensemble pour lui donner sa cohérence. Robert GROSSMANN s’est opposé de toute ses forces, dans ces années de genèse, à toutes les velléités de sécession des deux partenaires d’origine, avec le soutien efficace et, ô combien précieux, du regretté Curé REIBEL. Il a pu compter sur un Comité Directeur, convaincu du bien-fondé de la démarche, et, qui a, au fil de ses 20 ans de présidence, apporté un soutien indéfectible à la politique de croissance et de développement qu’il a initié. Rappelons que durant cette période, la construction du Centre Sportif a été démarrée avec le hall de handball aujourd’hui « Salle KARABATIC » en 1983 puis le hall central, en 1985, abritant, Tennis, Squash, Quillier, Salle de Gymnastique et de Musculation, Dojo, Salle de Boxe. Du côté du stade de Pourtalès la construction, du nouveau club-house et des vestiaires, se terminent aussi au début des années 80. Durant son mandat 13 nouvelles sections voient le jour. De quelque 500 membres, à l’origine, le club s’est considérablement développé pour atteindre près de 2000 membres.

Une telle croissance est certe intéressante mais elle implique quelques aménagements dans la gestion. La coexistence du haut niveau auquel appartiennent le Handball et le Badminton avec les impératifs de la compétition « amateur » et le quotidien du sport loisir pose parfois quelques problèmes de cohabitation. Trouver un dénominateur commun n’est pas toujours aisé tant il est vrai que chacune des parties considère son objectif comme prioritaire..

Jean MARTAN, Président-Délégué de Robert GROSSMANN pendant 10 ans, s’est attelé à ce chantier dès son élection à la présidence générale, la consolidation des structures du club. En matière de gestion la mise en oeuvre d’une administration plus rationnelle a été pilotée par son président délégué Roland OHLMANN. Lorsqu’en 2004 ce dernier a pris la succession, les mesures décidées, alors, par le Bureau Directeur, à son initiative, se sont révélées judicieuses car les signes annonciateurs d’une crise financière majeure étaient, déjà, perceptibles. Les ambitions sportives aussi louables qu’elles soient, se heurtent inévitablement aux moyens financiers et à leurs limites.

En 2008, la crise financière est bien réelle, et seules les mesures drastiques prises par le Bureau Directeur visant à réduire les charges et à exploiter tous les gisements de recettes, avec une coopération sans faille de toutes les sections, ont permis de renverser le cours de choses et à sortir le club de l’ornière. Les soutiens de nos partenaires officiels, Ville de Strasbourg et Conseil Général de Bas-Rhin ont, aussi, contribué au sauvetage du club. Le partenariat entre les collectivités locales et territoriales et le club a été exemplaire. L’implication de ce triumvirat a permis de redresser la barre. Ces « turbulences » ont occupé l’esprit du Bureau Directeur et parfois troublé le sommeil de votre serviteur de 2008 à 2010, année durant laquelle nous avons retrouvé un fonctionnement plus équilibré La vie d’un club sportif de notre taille, n’a donc rien d’un long fleuve tranquille. La géométrie de notre association s’est ainsi modifiée puisque depuis juillet 2014, la section handball a quitté le giron de l’ASL LA ROBERTSAU pour constituer avec le HANDBALL CLUB de SCHILTIGHEIM une nouvelle association Entente Strasbourg-Schiltigheim Alsace Handball (ESSAHB). Cette décision que nous avons portée avec les dirigeants de la section, a été motivée par deux constats. Le premier concerne l’aspect sportif. Il nous a paru évident que la progression dans le haut niveau n’avait de chance de réussir que par la réunion de potentiels en hommes et en moyens techniques. Le second tient à l’aspect économique du projet. Notre club n’a pas les moyens financiers pour répondre aux exigences de la fédération française de Handball pour évoluer en Division 2, division dans laquelle évolue l’équipe 1 de l’ESSAHB depuis cette saison 2014/2015.

Depuis 2004, trois nouvelles sections ont vu le jour :

Musculation/Fitness – Boxe – Karaté Jeunes amenant ainsi notre club à proposer 15 sections pour 19 activités spécifiques aux 2200 membres, suite à la sortie du handball.

Depuis 2005, nous bénéficions d’un nouveau hall destiné à la pratique du badminton et du squash Cet équipement a été complété en 2011 par un bâtiment de service équipé de nouveaux vestiaires, sanitaires et d’un bureau/infirmerie.